Imprimer
PDF

Compte Rendu du WE Beaujolais Nouveau

Souvenirs d'un bon WE " Beaujolais Nouveau "

 

 

Et oui, deux mois et demi ça fait long !!!!

 

C’est donc avec une grande joie que toute l’équipe du MWCN s’est retrouvée ce samedi 26 novembre 2011. Pour ce faire, Marylène et Patrick avait décidé de nous emmener en voyage…en ‘’croisière’’ plus exactement.

L’embarquement était prévu à 18 h 30 à Louvetot, loin de la mer certes mais avec beaucoup de soleil dans les cœurs et avec un programme week end super sympa et quelque peu mouvementé.

Après nos petites retrouvailles (une heure tout de même de bla bla bla et bla bla bla,  !!! il fallait au moins ça et je vous rassure…..ce ne sont pas celles que l'on croit qui sont les plus bavardes, n’est ce pas Messieurs !), nous avons largué les amarres à 20 h pour une soirée ‘’Beaujolais’’.

Le Capitaine de soirée ‘’Laurent’’ et son second ‘’Edwidge’’ ont lancé les festivités en nous invitant à savourer différentes sortes de Beaujolais y compris son cocktail Maison ‘’Le Cardinal’’ mélange de crème de cassis et de Beaujolais ; un petit régal à savourer tout de même avec modération !.

Chemin faisant et le Petit Beaujolais ‘’aidant’’… nous étions tous guillerets et bien partis pour faire quelques vocalises.

Nos wingeurs et wingeuses ont poussé la chansonnette (« Allumez le feu’’ par notre Zident et vice Zident, Blouson cuir par Janine, et j’en oublie certainement).

Un autre avait quant à lui préférer la technique déguisement ! on ne donnera pas de nom n’est ce pas Chouchou ! Les photos parlent d’elles mêmes …..no comment !!

Toute cette agitation nous avait donné faim et nous sommes passés à table, au menu Pavé d’Autruche accompagné de son fondant de pomme de terre et son fagot de haricots, suivi d’un croustillant de camembert aux pommes,le tout bien évidemment arrosé de Beaujolais…

Ce même soir, à une table voisine des nôtres, un participant fêtait ses 50 ans…. !!!!!....L’occasion était trop belle pour ne pas fêter nous aussi le ‘’n’’ ième anniversaire de notre ‘’Petit’’ Patrick…au fait ça lui fait quel âge exactement…..

Et oui une fois de plus, son anniversaire lui a été souhaité…..je pense toutefois que celui restera dans les esprits !!!!

L’ambiance était belle et bien là….et Edwige a même pu guider nos pas de dance sur des musiques Country et Afro…..Encore merci à eux pour ce grand moment de convivialité.
La fatigue ne se faisait pas trop sentir…mais la levée étant proche, il nous a fallu rejoindre tout de même nos cabines pour quelques heures de repos avant de remonter sur le pont !!! Comme d’habitude, des étourdis n’avaient pas bien fait attention à l’heure du déjeuner (9 h on avait dit !!!) et pas 8 h …Promis on fera mieux la prochaine fois

Après un copieux petit déjeuner, le temps était venu de prendre la route pour Fécamp, avec pour commencer une visite d’un des plus beaux monuments de notre région ,  (OK …un peu chauvine la fille ) à savoir le Palais de la Bénédictine à Fécamp .

Juste un peu d’histoire pour ce lieu magique : Alexandre LEGRAND passa une étrange commande à l'architecte Camille ALBERT : le Palais devait être non seulement un mélange de styles architecturaux et un hommage à la Bénédictine mais aussi un musée éclectique, une Abbaye et une usine de production. Tout ça à la fois !

Les salles-musées regorgent de tableaux, d'une collection étonnante de mécanisme de serrure, d'icônes, d'ex-voto, de sculptures en ivoire... .La composition exacte du fameux breuvage n'est pas entièrement dévoilée ni le processus complet de fabrication... Il est vrai que la Bénédictine a souvent été copiée. Pour preuve : la pyramide des contrefaçons contenant des centaines de flacons copiés en provenance du monde entier ! Son secret est encore jalousement conservé.

C'est Alexandre LEGRAND qui retrouva un vieux manuscrit rédigé en 1510 par un moine bénédictin de Fécamp. Celui-ci donnait la composition de cet alcool déjà nommé "élixir de santé" et apprécié de François Ier. Ensuite nous accédons à l'Herboristerie, qui rassemble les principales épices entrant dans la composition de la Bénédictine. De nombreux panneaux sont exposés pour expliquer l'origine et l'utilisation gastronomique et médicale de chaque épice.

Enfin, après un long méandre de couloirs où se cotoient les foudres et les fûts plus petits contenant le précieux nectar en vieillissement, nous arrivons enfin à la Distillerie.

S'en suit la dégustation tant attendue de la Bénédictine, et le "B & B" (Bénédictine et Cognac soit "Bénédictine and Brandy" in English...car c'est un barman New-Yorkais qui aurait inventé ce cocktail) et d'un cocktail bénédictine-jus de fruits.
Les portes de la boutique s'ouvrent alors sur toutes sortes de flacons et de gourmandises.

Que d’effort pour un Dimanche matin ! …. Une petite pause s’imposait…et Patrick et Marylène nous avait déniché un petit restaurant à deux pas de Fécamp à l'Auberge de la Rouge.

Après une matinée très ventée et un peu froide, un repas au près de la cheminée était le bienvenu. Gâtés nous avons été, et gâtés nous sommes restés car nos assiettes étaient aussi jolies que délicieuses (histoire de se faire encore un peu mal : kir et sa verrine, soufflé aux écrevisses, effeuillé de dinde et ses pâtes fraiches, son ardoise de fromages et pour finir une succulente tarte normande…que du bonheur).

Et l’heure fatidique est arrivée..nous devions nous séparer en attendant de nous revoir très vite en Janvier pour la Galette.

Encore un grand merci à Patrick et Marylène pour ce week end très réussi.

 

 

ET JOYEUSES FÊTES DE FIN D'ANNEE DE LA PART DE GERMAIN & FLO

 

 

Membre



P'tites annonces

Moto Club des Wingueurs Normands

755, Avenue Michel D'ORNANO
14 390 CABOURG
06. 88. 17. 01. 83
contact@mcwn.fr